Le coeur qui palpite 心がときめく (kokoro ga tokimeku)

Publié le 14 Avril 2013

   Il y a quelques jours je suis allée chez le coiffeur et comme chez tout coiffeur j'ai lu des magazines en attendant que ma couleur fasse son effet!! C'est en feuilletant le GQ Japan que je suis tombée sur un article fort intéressant.

En passant je suis très fière de vous annoncer que j'ai lu cet article en japonais d'une traite et j'ai tout compris (Youpi personnel!!).

Cet article fait parti du dossier "Love&Sex" du numéro de mai 2013.

L'article écrit par Dora Tauzin, une journaliste française vivant à Tokyo, s'intitule:  ラブとセックスが必要な8つの理由──ドラ・トーザン (8 raisons pour lesquelles vous avez besoin d'amour et de sexe).  Article en japonais ici.

 

2011-1049.JPG

2011-1048.JPG

 

日本の男たちにフランス人女性が直言 Une Française parle franchement aux Japonais.

 

Voici les 8 raisons:

 

1. 人生を豊かにするものだから。Parce que ça enrichie votre vie.

Dora Tauzin commence cet article en disant qu'il n'y a pas assez d'amour dans le Japon d'aujourd'hui 私の一番大事なメッセージは、“amour(アムール)”がいまの日本には足りない、ということです, et que les Japonais ne se touchent (スキンシップ= skinship) presque pas, n'expriment pas leurs sentiments et ne consacrent pas de temps à l'amour. Il existe d'ailleurs au Japon le concept de "sexless"「セックスレス」. Même les couples mariés ne font pas l'amour. L'auteur explique que l'une des raisons données par les Japonais est que c'est 「面倒くさい」!

面倒くさい = mendokusai, est un mot que j'ai personnellement très vite appris et intégré dans mon quotidien au Japon. Il signifie "pénible", "ennuyant", "chiant"... C'est marrant parce que j'ai déjà entendu ce mendokusai à propos de l'amour et du sexe de la part de certains de mes amis japonais. Et je me suis toujours demander, mais pourquoi???? Et Dora Tauzin fait de même.

Moi j'ai appris 2, 3 trucs après avoir cuisiné mes amis pour comprendre pourquoi une des choses les plus agréables dans la vie est pour eux juste "emmerdante"!!

Le fait est que les relations au Japon sont assez codifiées. Et sortir avec une fille, pour un garçon par exemple, ça veut dire avoir de l'argent et du temps. L'argent parce qu'il faut lui acheter des cadeaux et l'emmener au cinéma, et du temps car il faut aller à des "date". Et on le sait le Japonais a très peu de temps libre et il préfère l'utiliser pour dormir et pour voir ses amis. Bref tout ça est très rigide. Sa fierté est très importante et s'ils ne peuvent pas faire de leur mieux alors ils préfèrent ne rien faire. C'est tout ou rien.

Dora Tauzin conseille dans sa raison numéro 7. 年齢は関係ないから。Parce que l'âge ne compte pas. de rendre les relation entre femmes et hommes plus naturelles もっと自然にミックスしてもいいと思う。et de ne pas sortir uniquement entre filles ou entre garçons (ce qui est hélas trop souvent le cas). Elle leur préconise d'arrêter de se prendre la tête et de vivre librement et simplement leur relation (et à tout âge) もうちょっと自由にリラックスして、もっと軽い気持ちで、この人と好きだから一緒にいたいと考えたほうがいい。

 

2. セックスをするとエンドルフィンが出るから。Parce que faire l'amour produit des endorphines.

Dora Tauzin est bien consciente que ce n'est pas dans la culture japonaise de montrer des signes d'amour, en privé comme en public. Les Japonais ne s'étreignent et ne s'embrassent pas dans la rue. Ça commence toutefois à arriver chez les jeunes... Elle leur suggère donc de se toucher et de s'embrasser plus car c'est tout simplement agréable et que c'est tout aussi important que de manger ensemble et de dormir ensemble 好きな人とのセックスは食べること、寝ることと同じぐらい大事です.

 

3 日常のなかのゲームだから。Parce que c'est un jeu dans le quotidien.

Dora Tauzin explique que l'amour se doit d'être aussi présent au quotidien. Les Français sont friands de séduction. Les compliments, le flirt, c'est un jeu. Elle précise qu'aux USA par exemple ce jeu serait vu comme du harcèlement alors qu'il ne l'est pas en France . Bon sur ce point, je suppose qu'elle reste sur l'idée d'une tendance générale et j'espère qu'elle ne prends en compte que le flirt et la séduction CONSENTIE.... Bref, elle conseille aux Japonais de se faire plus de compliments et de prendre ça comme un jeu relationnel léger 言葉のやりとりにゲームやアートのような感覚がある。. En gros elle leur dit de plus interagir entre hommes et femmes.

 

4 自分の人生だから。Parce que c'est ma propre vie.

Je pourrais renommer cette raison n°4: "C'est ma vie, je fais ce que je veux, occupe-toi de tes oignons!"

Elle donne comme exemple, la vie privée des figures politiques. Aux USA ou au Japon, le moindre faux pas "amoureux" est un scandale. En France, c'est juste la vie. Elle cite le "Et alors" de Mitterrand :ミッテラン大統領が愛人のことを問われて、“Et alors(それが何か)?”と答えたことは有名です。Si la vie privée n'empêche pas la personne publique de faire son travail (à condition que ça reste dans la légalité), il n'y a pas de problème. Elle explique qu'en France, l'amour est une chose importante et qu'il n'est pas astreint à une seule forme. Il y a le concubinage, le divorce, le remariage, le Pacs, et bientôt le mariage pour couples de même sexe. Au Japon au contraire, il n'y a que le mariage. C'est le mariage ou rien. Et rien, c'est louche, pas bien, car ça ne donne aucun statut social. C'est donc un problème de ne pas avoir de statut social dans une culture où chacun doit avoir sa place dans la société. Si l'on choisit une place qui n'existe pas, il est difficile de rester intégré à la société, on vous fera toujours sentir que vous êtes étrange (ce qui n'est pas loin du statut d'étranger). Dora Tauzin termine ce paragraphe en précisant qu'au Japon amour et mariage sont deux choses différentes 「結婚」と「アムール」は違うものです。Et en parlant de cet article à une amie japonaise, j'ai eu la confirmation qu'en effet certaines femmes (surtout passées 30ans) recherchent avant tout le mariage pour acquérir un statut plutôt que par amour.

 

 

5 個人の幸せは国の幸せだから。Parce que le bonheur de l'individu fait le bonheur du pays.

  La France est un pays individualiste. Depuis qu'on est enfant, on apprend que moi c'est moi ちっちゃいときから自分は自分。On est élevé dans l'idée que notre propre bonheur est très important. Le but de notre société est la poursuite du bonheur personnel. Au Japon c'est le contraire, c'est le 和 = WA = l'harmonie de la société japonaise, qui est le plus important 日本は反対、和が一番大事。Mais l'auteur suggère ici que si le Japonais est heureux, alors sa famille est heureuse. S'il est heureux au travail alors son entreprise se portera bien. Et tout cela mène à un pays qui se porte mieux! 会社が上手くいっていれば国も上手くいく。

 

6 ナポレオンだって恋をしていたから。Parce que même Napoléon était amoureux.

  Je n'ai pas vraiment compris cette raison. En gros, l'auteure montre aux Japonais que même les leaders Français ont mis l'amour comme une de leur priorité. Elle cite ainsi Napoléon et ses lettres d'amour passionnées pour Joséphine. ....

 

8 情熱を感じられることだから。Parce que cela signifie ressentir la passion.

  Dans cette 8ème raison, Dora Tauzin parle de passion, de sensualité, d'intimité, de coeurs qui palpitent, et insiste sur le fait que ces sentiments naturels ne sont pas négatifs 愛し合うことは楽しいことで、悪いことじゃない。. Pour elle, le plus important c'est la complicité, la sensualité dans la relation. Par conséquent si les Japonais se marient par convention et non par amour, la sensualité n'est pas une chose évidente. Prenez par exemple le phénomène de Narita Rikon 成田既婚, ce sont ces couples qui, à l'aéroport Narita-Tokyo de retour de leur lune de miel, décident de divorcer. Souvent, ils se sont connus à travers des agences matrimoniales et se sont mariés par pure convention. Dans ces cas-là, la lune de miel est le premier moment qu'ils passent réellement ensemble et c'est pour eux l'occasion de découvrir qui est réellement l'autre. Et parfois la surprise et/ou la déception sont de taille. Bien sûr tous ces mariages "arrangés" ne finissent pas en Narita rikon, mais ne deviennent pas non plus des mariages d'amour. Souvent après le premier enfant, les conjoints n'ont plus de relation de couple, ils ne sont plus que des parents. Il n'est pas rare qu'à 25-30 ans certains Japonais et Japonaises n'aient plus de relations sensuelles, sexuelles (du moins dans leur couple officiel!).

 

 

 

 

 

  Pour en savoir plus sur l'amour et le sexe au Japon, reportez-vous aux nombreux livres sur le sujet d'Agnès Giard,dont je n'ai encore lu aucun bouquin. Mais ça me parait très intéressant. ET lisez son blog : 400 culs.

  Et le livre de Frédérique Ploton, Faire l'amour au Japon (2010)

 

Sinon si vous voulez avoir un aperçu des relations amoureuses au Japon, regardez ce nouveau drama: Last Cinderella !

 

 

Rédigé par Flo-maki

Publié dans #Culture maki

Commenter cet article